Dr Naboulsi Chirurgien Esthétique

Les prothèses en silicone, les prothèses anatomiques, et la durée de vie des prothèses mammaires

  1. Quelles sont les différentes formes de prothèses mammaires?

Il existe des prothèses rondes, anatomiques etasymétriques. Les prothèses rondes peuvent être à la fois remplies de sérum physiologique ou de gel de silicone. En revanche, les prothèses anatomiques (en forme de goutte d’eau) ne sont actuellement qu’en gel de silicone. Les prothèses asymétriques sont adaptées pour les seins droit et gauche avec une certaine courbure.

  1. Comment choisi-t-on le volume et la forme des prothèses mammaires?

Le choix s’effectue après un examen clinique qui permet d’évaluer la largeur du thorax, la hauteur du sein et la taille de l’aréole. Après avoir compris la demande de la patiente, le volume et la forme peuvent être décidés. La patiente ne peut pas choisir seule la forme et le volume définitifs. Le bon choix du volume et de la forme conditionne le degré de satisfaction.

Tout est décidé en pré-opératoire, après une compréhension parfaite et une prise en compte par le chirurgien du désir de la patiente et de ses conditions anatomiques. Pour cette raison, l’entretien avec celle-ci est un élément essentiel.

  1. Quels sont les avantages et les inconvénients des prothèses mammaires en silicone?

Les prothèses en silicone ont l’avantage de diminuer le risque de plis et de dégonfl ement. Aussi, leur consistance est proche de celle de la glande mammaire. Un inconvénient est tout de même à noter : En cas de rupture de l’enveloppe, il faudra retirer la prothèse dans les mois qui suivent car le produit de remplissage n’est pas résorbable. 

  1. Quels sont les avantages et les inconvénients des prothèses en sérum physiologique?

Concernant les avantages, en cas de rupture de l’enveloppe, le sérum physiologique est absorbé par l’organisme et il n’y a pas d’urgence pour retirer la prothèse. Pour ce qui est des inconvénients, il existe un risque de plis et de dégonfl ement plus important que pour les prothèses en silicone.

  1. Quels sont les avantages et les inconvénients des prothèses anatomiques?

Les prothèses anatomiques ont l’avantage de donner un aspect plus naturel pour les patientes qui le désirent. Cependant, il y existe un risque supplémentaire de rotation pour les prothèses anatomiques que pour les prothèses rondes.

  1. À qui s’adresse la mise en place des prothèses anatomiques?

En chirurgie esthétique, ces implants sont proposés aux patientes qui désirent un résultat plus naturel, moins agressif. Ces prothèses sont également beaucoup utilisées dans le cadre de la chirurgie de reconstruction du sein.

  1. Quelles sont les différences entre les prothèses rondes et les prothèses anatomiques?

Les prothèses rondes sont les premières mises en place sur le marché. La projection (le bombement en avant de la prothèse) dépend du volume de la prothèse et il existe différents profi ls (projection, profi l plat, profi l bas, profi l haut). En ce qui concerne les prothèses anatomiques, il existe ces mêmes types de profi ls mais celles-ci sont déclinées en plusieurs rapports longueur/largeur. Ces prothèses anatomiques en forme de goutte d’eau sont « des prothèses sur mesure », plus adaptées pour un résultat naturel.

  1. Quelle est la durée de vie des prothèses mammaires?

En théorie, la durée de vie des prothèses mammaires n’est pas limitée. Le changement de prothèses n’est pas une obligation. En l’absence de complication, la patiente peut conserver l’implant autant qu’elle le désire. Toutefois, il est important de savoir qu’une femme porteuse de prothèses mammaires risque d’avoir recours à une intervention complémentaire de remplacement au cours de sa vie.

  1. Quand doit-on changer ses prothèses mammaires ?

Uniquement si la patiente désir changer le volume de la prothèse ou s’il y a des complications à court, moyen ou long terme, ou encore si le résultat esthétique n’est pas satisfaisant. Il faut savoir qu’à cause du poids supplémentaire du sein, celui-ci va ptoser (tomber) plus rapidement. De ce fait, une patiente désireuse d’une augmentation mammaire et soucieuse de son image, aura tendance à se faire opérer dans les dizaines d’années qui suivent pour une cure de ptose et à cette occasion, le changement de prothèse sera réalisé, sans que ce soit pour autant une obligation.